Accueil Panneaux solaires Le coût d’un Panneau Solaire en 2023, de l’installation à la rentabilité
Panneaux solaires

Le coût d’un Panneau Solaire en 2023, de l’installation à la rentabilité

Nicolas Deborde

Nicolas Deborde

May 25, 23

Le coût d’un Panneau Solaire en 2023, de l’installation à la rentabilité

L’énergie solaire se démocratise, c’est vrai. Et engagé dans une démarche de transition écologique, vous avez très envie de passer aux énergies renouvelables. Le solaire vous tente ? Normal, c’est l’énergie verte la plus prisée : utilisée pour produire de l’électricité mais aussi du chauffage, elle est gratuite et inépuisable. Mais les panneaux solaires ont un prix, eux, qui peut parfois effrayer. Entre l’achat du matériel, le prix de la pose en toiture et les éventuels frais et taxes annexes, la facture peut vite grimper… Pour connaître exactement le coût d’un panneau solaire en 2023, comprendre ce qui fait son prix et savoir comment faire baisser la note de son installation photovoltaïque, suivez le guide. On vous explique tout dans cet article !

Les différentes composantes du coût d’un panneau solaire

En 2023, les prix moyens pour l'installation de panneaux solaires photovoltaïques sont d'environ 200 à 300 €/m². Le coût d'un panneau solaire est influencé par plusieurs facteurs, notamment la puissance, le type de panneau, la technologie utilisée et le mode d'installation. On fait le tour de ces facteurs pour estimer précisément le coût total de votre projet solaire.

La puissance des panneaux solaires fait monter le prix

La puissance des panneaux solaires, mesurée en kilowatts crête (kWc), est l'un des principaux facteurs déterminant leur prix. Logique : une installation d'une puissance de 3kWc sera moins coûteuse qu'un projet de 6kWc ou de 9kWc, qui demandera une plus grande surface de panneaux. Il est donc important de déterminer la puissance nécessaire de votre future installation photovoltaïque en fonction de la consommation électrique prévue. 

On estime de 8 000 à 12 000 euros le prix d’une installation de 3kWc, la plus courante. La facture peut grimper jusqu’à 23 000 euros pour une installation de 9kWc. Rassurez-vous, des aides gouvernementales adoucissent la note, comme la prime à l’autoconsommation ! 

La technologie des panneaux photovoltaïques installés 

La technologie utilisée pour fabriquer les panneaux solaires a un impact sur leur tarif, et pour cause : elle influe sur leur rendement global. Les cellules photovoltaïques sont principalement composées de silicium, mais il existe différentes manières d'exploiter ce matériau semi-conducteur. Vous aurez donc le choix entre des panneaux solaires monocristallins et polycristallins, ces derniers étant les plus coûteux mais aussi les plus efficaces.

Le mode d’installation des panneaux, variante à ne pas négliger

Eh oui, acheter des panneaux ne suffit pas, il faut aussi les installer ! Outre le prix de la main-d’œuvre, qui varie selon l’artisan RGE à qui vous confiez cette mission, c’est le mode d’installation qui joue sur le coût de votre panneau solaire. La technique de pose en toiture, en surimposition (c’est-à-dire au-dessus des tuiles) est plus simple et moins onéreuse que l’intégration au bâti. Dans ce dernier cas, il faut prévoir le retrait des tuiles et encastrer les panneaux, ce qui s’avère plus complexe… et coûteux. Évidemment, il existe d’autres endroits où installer ses panneaux solaires, comme une installation au sol moins chère, mais la pose en toiture reste la plus courante. 

Les coûts annexes des panneaux solaires

En sus du coût des panneaux solaires et de la main-d'œuvre d’installation, il faut prendre en compte certains frais supplémentaires, dont des frais de raccordement au réseau électrique. En cas de revente partielle ou totale du surplus de votre production, vous pouvez être soumis au paiement de la Tarification d'Utilisation des Réseaux Publics d'Électricité (TURPE). Un impôt dont vous serez exonéré pour une installation inférieure à 3 kWc !

Pensez aussi (déjà) au remplacement de l'onduleur ! Celui-ci a une durée de vie de 10 ans environ, pour des panneaux qui vous dureront au minimum 25 ans, et jusqu’à 40 ans avec un rendement légèrement moindre. 

Enfin, le prix de l’entretien régulier de vos panneaux solaires fait partie de l’investissement global, et ne doit pas être négligé. Sinon, le rendement (et donc la rentabilité) de votre installation solaire risque de diminuer… 

Cordialement

Le vrai coût du panneau solaire : la rentabilité !

Car oui, le véritable coût de votre installation photovoltaïque, ce n’est pas seulement celui de son achat ! La rentabilité d’un panneau solaire est une composante majeure, bien qu’indirecte, du prix. Par rentabilité, on entend le rapport entre votre investissement de départ et les bénéfices que vous pouvez en tirer. En bref, c’est la durée qu’il vous faudra pour que le coût de votre panneau solaire soit amorti, en prenant en compte votre production électrique et vos factures d’électricité. On estime que le retour sur investissement (le fameux ROI) intervient au bout de 12 ans en moyenne. Un taux de rentabilité de 12 %, c’est plutôt pas mal !

Pour ajuster au mieux la rentabilité de votre installation solaire, il faut donc ficeler correctement votre projet. Le prix d’achat compte bien sûr, déduction d’éventuelles primes à l’autoconsommation et autres aides de l’État. Mais sans forcément aller au moins cher, il faut surtout s’assurer de bien dimensionner ses panneaux et s’assurer d’un rendement optimal. Et oui, rendement et rentabilité sont intimement liés : plus votre panneau photovoltaïque produit de kWh par rapport au soleil reçu (donc meilleur son rendement est, dirait Maître Yoda), plus il atteint rapidement son seuil de rentabilité. Après quoi, votre production électrique sera tout bénef !

Et pour optimiser le rendement de votre panneau solaire, au-delà de leur puissance et de leur technologie, les autres paramètres à prendre en considération sont les suivants : 

  • l’inclinaison et l’orientation idéales du panneau (30° plein sud si possible)
  • la zone géographique (si vous vivez sur le pourtour méditerranéen, vous produisez au maximum !)
  • d’éventuelles ombres portées (maison voisine, arbre…)

Comment faire baisser le prix d’un panneau solaire ?

Les aides gouvernementales pour réduire le coût des panneaux solaires

Le coût d’un panneau solaire a fortement baissé depuis quelques années : l’accès aux énergies renouvelables se démocratise et c’est tant mieux ! Toutefois, pour que l’investissement de départ ne soit pas un frein, l’État a mis en place des aides aux panneaux solaires, qui font baisser la note et favorisent la transition énergétique. Les 3 subventions principales sont les suivantes :

  • la prime à l’autoconsommation, versée en une seule fois à l’installation et qui va de 1 500 à 3 330 euros ;
  • la TVA au taux réduit de 10 % pour des panneaux solaires d’une puissance maximale de 3kWc posés par un artisan RGE ;
  • l’obligation d’achat du surplus par EDF (EDF OA) si vous ne consommez pas la totalité de l’électricité produite par vos panneaux. Un contrat qui vous assure 20 ans de rachat !

Bien dimensionner son projet solaire

Optimiser au maximum le rendement et la rentabilité de vos panneaux solaires fait logiquement baisser leur coût global dans le temps. Et pour cela, aucun mystère : il faut que votre installation ait été bien pensée en amont. Un professionnel agréé RGE s’occupera de déterminer la puissance solaire nécessaire en fonction de vos appareils électriques énergivores, de vos habitudes de consommation, de la configuration de votre habitation et des contraintes géographiques.

Vous pouvez aussi, de votre côté, diminuer vos consommations énergétiques en mettant en place quelques astuces. Améliorer sa sobriété énergétique, c’est aussi un geste qui permet de rentabiliser plus rapidement son panneau solaire. En plus, vous allez voir votre facture d’électricité fondre comme neige au soleil et faire des économies : ça n’a pas de prix !

Installer un kit solaire à petit prix !

C’est vrai, le coût d’un panneau solaire peut faire freiner des quatre fers quand on a envie de commencer sa transition énergétique. Alors pour passer aux énergies renouvelables en douceur sans manger des coquillettes pour les 12 prochaines années, il y a le kit solaire ! Chez Beem, on a à cœur de rendre le solaire accessible à tous. C’est la raison d’être de notre kit solaire à prix doux : 4 panneaux d’une puissance totale de 420Wc, finançables en plusieurs fois et vous permettant de faire jusqu’à 250 euros d’économies annuelles sur votre facture d’électricité. Un investissement gagnant, dont le prix peut encore baisser grâce à l’utilisation de votre chèque énergie. Le kit Beem est actuellement le kit solaire d’autoconsommation le plus puissant du marché. Son application unique vous permet d'optimiser votre consommation et de suivre votre production électrique en direct. Bref, une façon ultra simple et efficace pour s’offrir le solaire à un tarif abordable, et faire de sacrées économies !

Le coût d’un panneau solaire est aujourd’hui bien plus abordable qu’il y a quelques années. Le rendement optimal et la multiplication des aides financières en font un projet écologique de plus en plus prisé, et c’est tant mieux ! Mais si l’investissement de départ d’une installation en toiture n’est pas à la portée de votre bourse, il y a fort à parier que notre kit solaire 420W le soit, lui. Fixé au mur ou posé au sol, raccordé par une simple prise à brancher, il rend le solaire vraiment accessible, dans tous les sens du terme. N’attendez plus pour être rappelé par l’un de nos super conseillers en photovoltaïque et découvrir si le kit Beem peut fonctionner chez vous !

Combien de kits vous faut-il ?

Échangez sur votre projet

Appelez-moi !

Combien de kits vous faut-il ?

La réponse en 3 clics

Combien de kits vous faut-il ?